Re-bloguons

DÉSOLÉ DE CE LONG SILENCE MAIS SORTIE DU FILM OBLIGE J'AI ÉTÉ EN SUR-RÉGIME ET PEU DISPO ET MAINTENANT BLOGUONS DE NOUVEAU....

- Grands et gros mercis à vos innombrables messages enthousiastes et chaleureux qui m'ont fait bien plaisir à propos d'" Enfermés"...

- Le jeu permettant de filer un coup de main n'est pas terminé et, rassurez-vous, les "denrées" sont et/ou seront livrées à l'armée du Salut comme annoncé...

- Pas lu "Darling" de jean Teulé mais rajouté à la très longue liste que vous me suggérez de blog en blog.

- A propos de l'émission d'Ardisson quelques jours avant la sortie du film et de ma tirade sur le vote blanc sachez que j'étais sincère sur ce crédo civique mais que j'étais malgré tout embêté de devoir parler politique car j'aurais préfèré parler cinéma mais ne le pouvant c'est tout ce que j'ai trouvé d'intelligent à dire dans une émission plutôt bête.

- "Enfermés" n'a aucune dimension Anti-Amélie poulain et cela d'autant plus que j'ai beaucoup d'admiration pour Jeunet. Au contraire d'anecdotiques points communs (Claude Perron en vendeuse de sex shop ou la présence têtu d'un épicier) ont fait que certains y ont vus une relecture ce qui là aussi est très exagéré. Il y a une vraie jubilation à faire de l'image dans les 2 cas, c'est bien la seule chose objective que l'on puisse dire...

- Gabin = le naturel fait acteur. Fernandel= le cabotinage fait acteur (moins bien vieilli, ne trouvez vous pas ?) Ventura = Gabin bis, l'animalité en plus, Bourvil = rires et larmes en un regard.

- Coluche... fan absolu de l'homme de scène mais ai toujours été déçu par ses films (excepté le "Fou de Guerre" de Risi où il est extraordianire), Desproges... ai sèché mes cours au lycée pour aller écouter "le tribunal des flagrants délires " sur France Inter à l'époque... Ses textes résistent à l'immonde temps qui passe... parce que Desproges est un AUTEUR...!

- N'ai rien regretté d'avoir fait en terme de promo (car ce n'est que de la promo) mais ai été déçu par certaines émissions (cf plus haut)

- Faire "Fauteuils d'Orchestre" a été pour moi l'occasion de me confronter à un registre improbable de virtuose de piano et ce dans un univers très éloigné de mes "guignolades" habituelles. N'ai rien regretté si ce n'est que Danièle Thompson n'a pas daignée aller voir "Enfermés Dehors " ce qui m'a peiné...

- Je ne me suis jamais comparé à Chaplin (je suis dingue mais pas stupide) mais quand on me parle de références, je suis bien obligé d'en citer quelques-unes et Chaplin en tête car c'est pour moi le seul "Classique" du cinéma... Si à travers ITV et autres anecdotes promotionnels, c'est le sentiment que vous avez eu, sachez que c'est un tragique quiproquo fort embarrassant pour ma personne mais inévitable quand on voit à quel point les propos sont parfois déformés dans les ITV... J'avais, dans le dossier de presse, précisé que l'histoire d'"Enfermés Dehors" était une revisite très humble et très personnel des grands mythes Chaplinesque (et donc à ma façon...) on est loin d'une éventuelle comparaison. Je ne fais que les mêmes films depuis mon court métrage "Désiré" (94), il n'y a que les sujets d'inspiration qui changent..

- Grand Fan de Zappa (il a fait ou collaboré à une musique de film mais je ne sais plus laquelle...)

- "Le temps des portes plumes " pas vu.

- En ce qui concerne la validité constitutionnel du vote blanc, sachez que c'est quelque chose qui existe déjà dans certain pays comme la Thailande où récemment, un premier ministre élu n'a pas pu voir son élection validée car une majorité d'électeurs avait voté "Blanc" et il a fallu recommencer, ça fait rêver, non ?

- A l'étudiante en médecine (pas mal du tout d'après elle) qui veut faire du cinéma, je ne peux que lui dire ce que j'ai déjà dit à des carabins en mal de rêve (dont j'ai été) faites mais... ce n'est pas à faire.

- La musique de la chute du toit dans "Enfermés Dehors" est effectivement tiré de "Sailor et Lula " d'après un groupe qui s'appelle "Slaughter house" et dont nous avons repris la partition avec l'aimable autorisation de la Sacem.

- Le revirement du Banquier (Duval-Riché) dans Enfermés est mû par 3 choses
1- la coincidence de la présence du Bébé "coquelicot" dans la clinique où il est en pourparler commercial avec ce Pdg moribond (alias Gaston Dreyfus) ;
2- la trahison de son frère dont il est témoin depuis l'autre côté de la porte des toilettes ;
3- un mauvais trip à la colle qui font que les mannequins des pub à la gloire de sa banque le tabassent... cela m' a toujours paru "scénaristiquement" suffisant pour amener le personnage à réfléchir et à changer (surtout dans ce contexte avoué de fable...) MAIS pas mal de personnes (dont Terry Jones ) m'ont fait la réflexion de ne pas y avoir cru... et DONC cela reste un point de discussion mais à la revoyure je continue à trouver cela suffisant... vous en reparlerai dans quelques années si je change d'avis...

- Les "coq" qui ponctuent le discours du policier mécontent sont une allusion aux germes (staphylocoques, streptocoques, etc...) que l'on peut trouver dans la nourriture avariée (entre autre) et donc exprime (avec humour..) la colère et la méfiance de ce consommateur blasé de la "cafète"..

- Pas de disque pour la chanson de Claude Perron en live dans le fllm... autant je suis sûr de son immense talent de comédienne, autant en chanteuse...

- Chuck Jones, grand fan et référence inévitable à certains aspects du film.

- Je ferai une cotisation pour remettre un coq à l'église de Trégomeur, promis (les initiés comprendront).

- A la SDF qui m'écrit après avoir vu le film , vos propos me touchent et si le film vous a fait rire sachez vos rires nous honorent.

- Le film que j'aime le plus de Tarentino est "Réservoir Dog" mais je n'ai jamais été fan de son travail (et cela n'engage que moi..).

- Je connais Denis Robert dont un des livres "la justice et le chaos" m'a éclairé sur les usages en cours et m'a permis de me donner un peu de sérieux quand je me suis lancé dans l'écriture d' "Enfermés".

- Un nouveau film est à l'écriture et devrait être lisible d'ici un an (n'est pas Woody Allen qui veut..).

- Le film que j'ai eu l'honneur de tourner avec le grand Jean Yanne s'appelle "Chacun pour toi ", est de Jean-Michel Ribes et date de 1994. C'était mon premier film et la présence de Jean fut un enchantement de tous les instants. Je me suis rarement autant "poilé" sur un film et en ai appris plus en 2 mois qu'en 10 ans... merci Jean, vous croiser fut un chance et un honneur...

- Pas de produits dérivés du film, on essaie de rester courtois...

- Dans "Fauteuil d'Orchestre", je faisais courageusement semblant de jouer 2 morceaux "La Consolation" de Litz (scène de l'hôpital) et le" Concerto de l'Empereur" de Beethoven, 2éme mouvement, mesure 14à 28 (andante..)... et à moins d'être sourd et aveugle, mes efforts se voient...

- une BO du film est en vente depuis 2 semaines et beaucoup des thèmes ont été développés pour ce CD.

- Pour la référence à la marque et/ou à l'entreprise qui figure sur le camion de la scène d'ouverture d'"Enfermés" ... sachez que l'on a pris le premier camion qui pouvait passer et on a retenu une prise sur la dizaine tournée (conditions de tournage dantesque..), il ne peut s'agir que d'une coincidence et non d'un clin d'oeil ou d'une malice "lambda".

- A la personne qui pense que je me trompe en disant que l'immigration est une chance pour la France, je réitère sans agressivité ni diabolisation démagogique (genre "je suis un gentil vous êtes une méchante") mes propos. Ce pays étouffe de conservatisme, d'immobilisme et autres scléroses socio-culturelle et finit par imploser années après années. L'immigration est une des façons forte de le forcer à bouger et à se réinventer et c'est donc une chance pour notre société. Ceci dit, que l'on puisse faire mieux (notamment à l'école) en terme d'intégration, c'est sûr... L'homme du futur sera comme L'homme d'origine, à savoir...métis !!

- A Groland, j'aimerai le ministère de la culture ou du sport.

- L'idée du jeu "bandit manchots" pour des repas a été amené par UGC et son agence de pub, j'ai trouvé l'idée excellente et m'y suis engouffré. Un budget de 250 000 euros a été alloué et le tout sponsorisé par un grand réseau de distribution (Leclerc, je crois ?).

- Le DVD du Créateur trouvé sur CD discount est un "dommage collatéral" de la distribution des DVD car effectivement il ne correspond pas au DVD fait par mes soins dans lequel on trouve, mon 1er court métrage "Désiré", making off, film commenté, ITV de Terry Jones, bref, un vrai menu de DVD digne de ce nom... le vrai DVD est plus cher mais il le vaut...

- Les Tags du squatt sont fait par des taggers pro (le concept P19) et la valse du cercle a été "amenée" par Denis Barte et interprété par l'"Occidentale de Fanfare" et est sur la BO du film...(en vente etc...)

- Le BO d' "Enfermés Dehors"  (on est à 600 000 entrées à ce jour) est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. la bonne c'est que je pourrais refaire un film, la mauvaise ce que je n'aurai pas forcément beaucoup plus d'argent (mais donc par la force des choses, on aura encore plus d'idées ...)

Désolé de ce long retard pour mes réponses, essairai de faire plus vite au prochain "arrivage" de mails et vous remercie encore de vos messages....

A plus

Albert

© ADCB Films
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram