NOUVELLES REPONSES

QUELQUES NOUVELLES RÉPONSES À QUELQUES NOUVELLES QUESTIONS OU REMARQUES... ALLONS-Y.

-Re-re-merci de tous vos E-mails enthousiastes et chaleureux sur Enfermés... j'en rougis de plaisir et de bonheur...

- Dernier choc audiovisuel ? "Crash" (alias Collisions en Français) et "Éternal sunshine and spotless mind" deux bijoux que je découvre après tout le monde. J'en assume le ridicule et j'ai des excuses... Ces 2 films m'ont mis en joie et je les ai dévorés à plusieurs reprises en un Week End... (3 visions de chaque..)

- Anarchiste et/ou révolutionnaire ? Très franchement ni l'un ni l'autre et c'est me prêter beaucoup trop de sérieux que de formuler ces adjectifs à mon égard. J'ai toujours trouvé surprenant de voir ces mots (et d'autres) accolés à ma personne. La période que l'on vit actuellement (depuis 20 ans..) dans notre doux hexagone est une sorte de ralenti politique, social, médiatique et par la force des choses culturelles... mêmes dirigeants politiques depuis des années, mêmes journalistes, mêmes animateurs télé, etc... et mêmes... cinéma. Dire cela n'est pas très orginal mais c'est cet état de choses qui fait que je parais beaucoup plus "décalé" que je ne le suis... Dans les années 70, j'aurais été bien ordinaire. Voilà, je suis né 20 ans trop tard et c'est la faute de mes parents qui sont rien que des fainéants...

- Par ailleurs, le fait de chercher à faire rire est une vrai façon, élégante à mes yeux, de dire des choses intimes, sur moi et sur le monde extérieur et là c'est vrai, bas les masques... Maitre Kubrick disait que le rire était le message le plus dérangeant qui soit (il a d'ailleurs coupé la fin de Dr Folamour- mon film favori de Stanley- qui consistait en une gigantesque bataille de tarte à la crème... peut être était ce trop drôle ?).

- Lola alias Coquelicot dans le film est une merveilleuse petite fille trouvée par miracle lors du casting et qui a la particularité d'avoir une maman acrobate laquelle, à force de travailler sous les yeux de sa gamine a générée une vocation très précoce, et c'est pourquoi, Lola n'avait de cesse de sauter dans les bras de sa maman depuis des hauteurs impressionnantes pour un bébé de cet âge (1m, 1,50 m....) et ceci était parfaitement indiqué pour le film (pour ceux qui l'ont vu..). Ce n'est pas ma fille, en tout cas je crois pas... quoique le visage de la maman me rappelle quelque chose...

- Pour faire pleurer Lola, il suffisait de la retirer des bras de sa maman, quelques secondes, et on obtenait le drame souhaitée... facile à faire, pas facile à assumer en tant que papa moi même... mais bon, il le fallait !!

Réponse aux questions du journaliste en herbe :
 - Cas à part dans la comédie ? je ne crois pas, c'est les autres que je trouve à part (cf première réponse du Blog) ; faire de la mise scène tout en faisant de la comédie n'est pas contradictoire et de nombreux exemples vont dans ce sens, frères Coen, Terry Gilliam, Michel Gondry, et plus avant, Keaton, Chaplin, etc... Je ne compare aucunement à ces gens mais c'est pour donner des exemples prestigieux de comédies brillamment mise en scène..

 -Suis un grand Fan de Alex de Iglesia (dont j'ai vu le "Crime Farpait" 3 fois ...!) je crois savoir qu'il avait vu Bernie en son temps lors de sa sortie en Espagne et qu'il avait aimé. Autre film de lui que j'aime, "Le jour de la bête". A travers son ironie et son humour, il y a un délire visuel épatant (premier plan de "Mes chers Voisins" ou ce travelling arrière interminable en passant à travers des fenêtres de voitures, dans l"Le Crime Farpait", bref son travail est drôle et totalement jubilaitoire...

 - Monty Pythons et Sam Raimi ? Les premiers ont faits des films épatants et qui ont laissés des traces, le second est un virtuose mais ses films sont anecdotiques...

 - Une mise en place de séquence dépend... de la séquence. Une scène dite " d'action" va être soigneusement préparée, découpée, argumentée auprès de l'équipe technique pour trouver le matériel adéquat, etc... Une seule obsession à travers ces scènes, c'est du mouvement, du mouvement, encore du mouvement... prendre le spectateur à la gorge et ne plus le lâcher... (effrayant non? ). Pour une scène de comédie, au contraire, je fais simple (caméra souple -épaule ou easy rig  ou autre-, focale large -gros plan au 24 mm..!! de façon à ce que dans ces scènes, l'acteur soit le plus libre possible...

 - Les cascades d'Enfermés ont été un plus pour la mise en scène (grand confort visuel pour filmer la scène sous tous les angles car c'est l'acteur qui s'y colle..), et un surcroit de fatigue mais une grande jubilation malgré tout de pouvoir faire le guignol de façon aussi absolu...

 - Sur Enfermés, le son a pris beaucoup d'importance car le concept de Cartoon Social tel que proclamé, nous y poussait.. (cf Tex Avery, Chuck Jones,etc..) et de plus, je tenais à avoir beaucoup de musique ce qui fait une bande musicale très présente (50 mn de musique sur 1h26 de film..)

 - J'aime beaucoup la musique de Noir Désir, comme je l'ai déjà dit à moult reprises, et on a un petit bout d'histoire en commun avec la chanson générique sur Bernie, qui s'appelle "Là-Bas". Par ailleurs, la générosité dans le travail et dans les négociations contractuelles de Nini et de Jean-Paul pour Enfermés m'ont ému aux larmes (et je ne rigole pas).

 - Street Trash pas vu.
 - Le Couperet ? Garcia, épatant !!  à titre personnel, pas sûr que j'aurais pu me dépatouiller de ce script assez réaliste...

 - Le mot "Faim " à la fin de Enfermés est un clin d'oeil et n'a pas la volonté de jeter un froid quelconque mais... c'est possible que cela ait fait cet effet là à certaines personnes ...désolé !

 - Je suis plus fidèle à mes acteurs qu'à mes techniciens car je tourne peu en tant que metteur en scène et j'en perds pas mal de vue en cours de route et/ ou je les retrouve à d'autres postes et pas forcément disponibles.

 - Me suis lancé dans la rédaction d'un nouveau script et aurais fini d'ici un an car je suis laborieux et je fais de plus en plus l'acteur, ce qui est très plaisant... et voilà, en espérant que ces réponses vous satisferont..!

- Le jeu sur Internet pour les SDF est une idée de l'agence de communication ("Comme au cinéma") et que j'ai validée avec enthousiasme et ce sont eux qui l'ont proposés à l'Armée du Salut.

- Pas de bio sur ma personne car pas grand chose à dire...

- Pourquoi des bébés dans Enfermés Dehors ? Curieuse question. Cela s'est imposé petit à petit au cours de l'écriture du scénario... la jeune femme en rupture de ban, pourquoi ? quel est son problème ? etc...et ce petit bébé que cette famille se dispute, répondait aux envies du scénario, d'où son existence... par la suite, et vu que cela devenait un enjeu du personnage, je l'ai décliné au pluriel dans la scène du Squatt... voilà... probablement des tas de significations psychanalytique mais c'est inconscient alors j'ai des excuses...

- Terry Gilliam est cette apparition fugace d'un SDF déguisé en petite fille et qui cherche à manger... grimmé, peu fréquent à l'image, il est légitime que vous ne l'ayez pas forcément reconnu... nostra culpa.

- Connais pas grand chose de Daniel Balavoine, si ce n'est qu'il est mort trop jeune...

- Connais pas Terry Pratchett mais prends note une fois de plus de vos conseils (et de mon inculture..)

- Les chutes et autres percussions d'Enfermés Dehors n'ont d'autres but que de faire rire et je suis désolé si cela vous a fait peur ..!!

- Suis venu à Bruxelles présenter Enfermés Dehors et je ne peux pas vous dire que l'on ait été bien accueilli au cinéma de Bruckere (pas d'affiches, pas le droit de faire un débat, directeur de salle ignorant que le film était produit par UGC..) bref, ce n'est pas l'envie qui manquait de présenter le film aux Bruxellois mais on y a pas été encouragé.. Par ailleurs, ai passé 2 mois délicieux dans cette ville où j'ai eu l'honneur d'interpréter un rôle pour Eric-Emmanuel Schmit (dont c'était la première mise en scène..) en compagnie de l'excellente (et je pèse mes mots ) Catherine Frot. Le film s'appelle "Odette tout le Monde" et sortira en février 2007...

- Pas de suite prévu pour Enfermés Dehors (soyez rassuré..)

Merci encore de toutes ces questions autour de mes "opus" en vous remerçiant de votre considération et à bientôt pour d'autres réponses..

Albert

© ADCB Films
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram