INT-BUREAU CONTRE PROD-NUIT

Une horloge numérique indique 5 h17 du matin. On entend le bruit de la pluie qui tape sur les vitres. Un homme ( il s'agit d'un guignol connu mais rien ne doit indiquer pour l'instant sa fonction à l'image) est penché sur son portable type G4. Les traits tirés, il transpire, souffle, se ronge les ongles, bref... ses efforts et sa concentration sont manifestes...

Sur le portable,on se rapproche et on lit...

"Bonjour à tous et et voici pour des réponses...

AVERTISSEMENT :

- Oui, les mails sont d'abord lu par "un service de maintenance" et ce pour éviter messages d'insultes ou autres, vous comprendrez aisément l'intelligence du processus.

- Oui, je lis tous les messages qui me parviennent mais si vous voulez que je réponde à vos questions, eh bien... posez des questions!! Les messages enthousiastes et flatteurs me font plaisir mais sont stériles car à part "merci" je ne peux rien répondre d'autres... donc réponse si question ! et plus c'est précis, plus la réponse sera de même. Je reprécise que les questions "people" ne m'intéresse pas trop donc ne soyez pas déçu si je ne rebondis pas...

ENFERMÉS DEHORS ET LE RESTE...

- On fera une grosse tournée en France pour la promotion du film (et donc on passera à Tours...) J'aime bien les tournées car c'est le seul moment ou on peut rencontrer les gens et dialoguer avec eux... Au hit-parade des villes dont je garde un bon souvenir :
-presque toutes les villes du nord (dont Lille) pour la chaleur de leur accueil ;
-Bordeaux, Toulouse et Lyon pour l'environnement douillet dans lequel on est baigné dès notre arrivée ;
et mention spécial pour Clermont-Ferrand où j'ai été à plusieurs reprises scotché par la pertinence des questions (en
terme de cinéma).

- Vraiment pas le temps d'aller sur d'autres sites en ce moment ( et ce pour toutes les visites de sites proposés dans ces mails), surfer sur Internet nécessite un peu d'oisiveté et en ce moment, c'est raté...

- A la personne dont le père a eu l'intelligence de l'emmener voir Brazil et autres bijoux quand il était enfant, je dirais qu'il a eu bien de la chance car c'est rare que les parents "adultisent" culturellement leurs enfants, c'est plutôt l'inverse qui est de règle. On nous gave de conneries hollywoodiennes depuis notre enfance et après faut pas se plaindre si on est plus con que prévu (et déjà qu'on prévoyait pas beaucoup...)

- Ne connais pas les bouquins de Cizia Ziké mais rien n'est perdu et le nom est noté quelque part dans mon disque dur et si je croise un titre ou autre reliure, je n'en ferais qu'une bouchée...

- A la question de savoir si je me trouve pas mal, je dirais qu'intellectuellement parfois je suis assez content d'être moi mais que physiquement, un simple miroir me rappelle à l'ordre très vite (et pourtant je fais des efforts ; y a même une fois ou je me suis peigné).

- L'actrice qui est dans les "Sales Histoires" est l'excellente Anne Kessler (copine de l'école de Chaillot où j'ai débuté ) qui depuis fait une brillante carrière à la Comédie Française !! comme quoi on peut commencer mal et finir bien..

- Pas vraiment fan de Tarantino même si sa cinéphilie et son savoir-faire sont réels... mais à chaque fois, je me suis un peu embêté à ses films (me suis même endormi à "Kill Bill"...mais je suis sans doute un peu vieux pour ce film ..) En fait la plus grosse qualité de ses films est l'association image / musique, c'est à ce niveau parfait !! Mais pour les scénarii alors là je suis moins sûr... Regardez n'importe quelle Sergio Léone et après jugez si je me gourre... Par contre, très fan du travail de Tim Roth,brillantissime acteur.

- Impossible pour moi de participez à l'écriture d'autres scripts, les miens me donnent assez de mal comme çà... Pour la forme de présentation un seul mot d'ordre : procurez vous le logiciel "Final Draft" petit bijou de mise en page pour les script (coût d'achat, environ 200 euros mais ils seront vite amortis...)

- A la personne qui me demande de juste lire son message et ben ,c'est fait..!

- Je fais de la réalisation de films parce ce que c'est ce qui me plaît le plus et je n 'arrive à faire l'acteur que parce que je suis calmé par le fabrication de mes travaux... je ne pourrais pas faire que l'acteur. Faire l'acteur est une chance et la possibilité pour moi d'aller vers des registres où je suis bien incapable d'aller tout seul (surtout le registre dramatique ). Livré à moi-même, je ne fais que raconter les mêmes histoires depuis mes sketchs. Mon seul but est d'essayer de les renouveler à chaque fois et c'est pas de la tarte..!!

- Aux questions sur le spectacle et un hypothétique retour, sachez que si je le faisais, ce serait pour l'argent et vous seriez déçu.. Le spectacle a été un moment inattendu dans ma vie et par conséquent relativement sincère. Il était destiné à être éphémère, d'où sa presque sincérité... (dès que cela a marché, j'ai bien vu que mon banquier devenait gentil mais cela m'agacait un peu... pour moi, c'est un devoir d'avoir un banquier inquiet).

- Impressionné par les tours de magie fait par de grands professionnels (surtout ce que l'on appelle le "close up" -je crois- ). A titre personnel mes seuls tours de magie ont été de signer des chèques à une époque où mon compte en banque.... (cf réponses ci-dessus)

- L'actrice du Dr Sachs était Valérie Dréville, immense actrice de théâtre et méconnue au cinéma. Pour les cinéphiles, elle est la fille de Jean Dréville, grand réalisateur de films dans les années 40-50 dont un polar avec Jouvet jouant 2 rôles (je ne me rappelle plus le titre...)

- A la personne qui hésite à se lancer dans un one-man show, je dirais qu'il lui suffit de penser que dans le meilleur des cas, il sera dans 40 ou 50 ans un sédiment (j'espère que ma révélation n'est pas trop brutale...) et que cela doit suffire à balayer ses craintes... le ridicule ne tue pas, j'en sais quelque chose...

- Bonjour réciproque à la Calédonie ou j'irais volontiers présenter mes films si un festival ou autre me le demande...

- Sur un "long dimanche de fiançailles", je me suis beaucoup amusé même si j' en avais parfois un peu honte quand je voyais Jean-Pierre Jeunet, harrassé par sa titanesque tâche. J'ai un jour "gaffé " en allant faire un tour avec un ULM (à l'invitation du pilote) sur le décor.. et on en avait pas le droit..!! le décor appartenant à l'armée qui n'avait autorisé le survol que le lendemain, jour de la scène. En conséquence, vexés, ils ont décrétés qu'ils retiraient leur autorisation.. je ne savais plus ou me mettre et la production a même prévenu mon avocat que ce jour de dépassement me serait imputé... (budget de 35 millions d'euros, je vous laisse imaginer le coût d'une journée...) Heureusement, tout s'est arrangé le lendemain et ce d'autant plus qu'il ne faisait pas beau et que de toute façon, on ne pouvait pas tourner.. Enorme soulagement après une nuit ou la honte de ma gaffe se mêlait au désespoir de ma ruine à venir...

- Pas de film d'époque au programme, même dans la dérision. Par contre un fantasme, celui de filmer un jour une bataille Napoléonienne, époque de barbarie inouïe de l'histoire française. On vit malgré tout encore aujourd'hui (cf les innombrables rues et avenues de Paris), dans les cultes de ces héros guerriers (maréchaux et autres généraux). Mais quand on y regarde de plus près, ces types étaient surtout des tueurs sans états d'âmes qui ont mis l'Europe à feux et à sang pendant 20 ans (ils étaient pas les seuls mais c'étaient indiscutablement les plus motivés..) et aujourd'hui, c'est par exemple très chic d'habiter bd Murat ; mais combien des habitants du bd savent vraiment qui il était et ce qu'll a fait ? intéressant, non ? en tout cas, il y a là, à mes yeux, de quoi faire un film sur cette époque... mais là par contre, il me faudra beaucoup de sous et ce n'est pas gagné...

- Robert Carlysle, grand acteur mais projet commun avorté (c'est souvent le cas dans ce métier)

- Encore une fois, pas le temps de parrainer ou de participer à tel ou tel festival et autres manifestations mais croyez-le ou non, le coeur y est et je vous suis infiniment gré de votre considération (cette réponse fait office de réponse à plusieurs questions du même type).

- En ce qui concerne le making-off, pourquoi en faire au risque de casser la "magie" du film ? J'ai personnellement manqué beaucoup d'infos sur" comment faire des films" lors de mes débuts et c'est pour cela que j'en fait et que je trouve cela bien quand il y en a sur des DVD de films que j'ai aimé.. Maintenant, je comprends parfaitement que cela puisse décevoir certaines personnes mais à la limite, il suffit de ne pas les regarder si vous ne voulez pas voir l'envers du décor. De plus ,il y en a de bien fait et d'autres qui sont désastreux (complaisant, justifications de l'image, etc..) et dans ces cas-là, il vaut mieux ne rien faire,je vous l'accorde..
Par contre, il y en a certains.. le plus remarquable que j'ai vu est "Au coeur des ténèbres" tourné par la femme de Coppola sur le tournage de "Apocalypse Now", il n'est pas encore sorti en DVD (en tout cas je ne crois pas ) mais je l'ai vu au cinéma, il y a 10 ans et c'était presque aussi passionnant que le film...

- A la bretonne qui veut une réponse mais qui ne pose pas de questions, je dirais dernier avertissement avant de débouler avec mon tromblon dans la crêperie de son enfance... gaffe les bouseux, je ne plaisante pas..!!

- Michel Vuillermoz, un des meilleurs acteurs que j'ai rencontré. C'était il y a 20 ans (presque) à l'époque, il éructait au Conservatoire et je hurlais chez Vitez... Nos cris respectifs nous ont fait connaitre et pendant longtemps, on fut inséparables (un spectacle ensemble et les "Sales Histoires"). La vie (vieux cliché) nous a un peu éloigné ces dernières années et je crois savoir qu'il fait une lui aussi une brillante carrière à la comédie française, j'en conclus que je fus à moi seul un des meilleurs pourvoyeur de l'art dramatique français...!!

- La petite fille venue jouer dans "enfermés dehors" (la scène du squatt, je présume..) a peut-être été coupée, peut-être pas, je n'en sais rien car il y a près de 30 bébés dans cette scène et on a pas fait l'appel.. je vous laisse le soin de découvrir si elle est toujours à l'image..

-Si vous avez un scénario auquel vous tenez, ne le faites lire à personne sans prendre les précautions d'usages (dépôt SACD, voir copyright Washington - la protection absolue- bulletin d'inscription sur le net) et surtout ne le passez pas au personnage que vous mentionnez dans votre question car il est effectivement connu pour ce genre de piratage scénaristique...

- Connais pas d'agence de Casting et n'ai un agent que depuis 2 ans (agence Intertalent), tout ceci pour vous dire que vous ne pouvez compter que sur vous même..

- Je n'ai mis en ligne que des extraits de films ou de sketchs dont j'ai la propriété ou la copropriété et non parce que je ne veux pas parler de mes films d'acteurs ( je réponds volontiers dans ce Blog aux questions sur ces films ) et quand je parle de mauvaise qualité du spectacle, c'est à propos d'un CD audio fait il y 12 ans et dont le son est aujourd'hui obsolète. Je met en ligne des extraits du spectacle ce qui témoigne de ma tendresse à l'égard de mes premiers pas...

- Je n'aime pas la télé car elle prend du temps dont j'ai besoin par ailleurs (mais je ne le savais pas tant que je la regardais..) qu'elle me transforme en voyeur en m'exhibant de l'horreur pure en ayant l'alibi de l'information et qu'elle ne me dit que ce qu'elle a envie de me dire... et si en plus, je pouvais acheter les cochonneries qu'elle me vend à longueur de journée alors sa mission serait accomplie... Et voilà ,pourquoi je n'aime pas la télé.. Maintenant,je sais que si je n'y vais pas cela ne sert à rien d'espérer que les gens vont venir voir mes films et je sais aussi ce que je lui dois à l'époque du spectacle... mais entre cracher dans la soupe et se rouler dedans, il y a une nuance auquel je m'accroche (pas sûr que j'y arrive, je vous l'accorde..)

- Les images virtuelles sont à ma disposition quand je veux, à condition d'en avoir les moyens. Pour l'instant, je n'en ai pas vraiment eu besoin dans mes histoires (je parle d'images 3D parce que pour les incrustations et autres effaçages de câbles, "Enfermés Dehors" en regorge...) Des réalisateurs comme Gondrie ou Caro sont particulièrement doués pour cela (cf les courts métrages de Caro, orfèvre en la matière).

- Les films fantastisques n'ont jamais été ma came sauf quelques exceptions (Blade Runner, Alien surtout le 1..) mais j'ai détesté Stars Wars et ce dès l'enfance, c'est-à-dire dès le premièr épisode.. J'étais d'ailleurs, en sortant de la salle, certain que cela ne marcherait pas,tellement je trouvais cela couillon, c'est vous dire si je suis un visionnaire...

- Aucun film en particulier m'a donné envie de faire du cinéma mais l'envie compulsive de fuir la réalité dans l'obscurité des salles obscures m'a fait à la longue essayer de faire des films et si à l'arrivée, on peut aider les spectateurs à eux aussi fuir la réalité, je peux vous dire que les fabriquer vous confronte monstrueusement à la-dite réalité..

- Je vais aller voir le site de la demoiselle, promis...

- Pas du tout emballé à l'idée d'un forum sur ma pomme, car pour ce que j'ai pu en voir sur les autres, il s'y dit tout et n'importe quoi mais vous faites ce que vous voulez.

- Les bouquins qui m'ont marqués sont légions car je lis beaucoup : Les classiques : Balzac, Céline, Hugo (les romans
surtout), Dostoievsky, Zweig, Gombrovitch...etc.. Les modernes : Houellebecq, Dantec, K Dick (quelques uns..), Hubert Selby
jr, Bukowski, Simenon (beaucoup), etc...

- Aucune recette pour être heureux et pourtant je lis beaucoup d'ouvrages qui traitent du sujet (le dernier en date "la source du bonheur" de Christian Boiron -disciple de Laborit). C'est une vraie question : est ce que l'on est heureux ou pas ? comment y parvenir ? qu'est ce que l'on appelle le bonheur (sachant que c'est une question beaucoup plus personnel que l'on croit) ? Je suis heureux dans mon travail, pas beaucoup dans la vie mais peut être faut-il arrêter l'un pour que l'autre aille... JE NE SAIS PAS !! mais je vous assure que je cogite...

- A la question, si je rencontrais Hitler aujourd'hui, que lui dirais-je ?..euh...bigre.. Je lui demanderais quelles sont ces dernières volontés et j'inaugurerais un port d'arme.. (un peu facile comme réponse, je vous l'accorde mais le sujet est terrifiant alors il vaut mieux s'en tirer par une pirouette, c'est fait..!)

- Pas encore lu le petit texte de Palaniuk.. Vais le faire..  

-L'envie de choisir un sujet pour un film s'impose naturellement et suffit à mettre en branle le processus.. Si au bout de quelques jours, l'idée est toujours là, alors c'est qu'elle mérite que on la creuse...

- Pour les scénarii, vous pouvez les envoyer à l'agence qui me représente à savoir l'agence INTERTALENT, rue Gay Lussac, PARIS 6.

- Un livre à adapter, je sais pas si je serai cap mais il y a une nouvelle de Zweig qui s'appelle "L'ivresse de la métamorphose" qui m'a toujours attiré... mais d'ici à le faire..

- Le budget de Bernie était de 1,5 millions d'euros et celui D'Altraa (de Benoît Delepine et de Gus Kervern) était de .... je n'en sais rien!! mais c'était ultra dérisoire ( le film lui ne l'est pas).

- Pourquoi j'aime la musique de Noir Désir (déjà, j'ai cru comprendre que j'étais pas le seul...) de même que celle d'AC/DC ou autre? je pense que l'énergie qui se dégage de ces morceaux me met en joie et autres processus intimes qui sont inexplicables.. J'ai découvert Noir Désir en 92 juste en entendant un riff et une phrase "..qui a coulé du ciment sous les plaines.." (de mémoire) tirés de l'album " en route pour la joie", cela m'a mis en route moi aussi vers la joie, laquelle s'est confirmée quand j'ai découvert les albums suivants et par la suite les membres du groupe qui m'ont fait l'honneur d'une chanson générique sur Bernie (intitulée "Là-Bas"). Actuellement, deux membres du groupe travaillent sur quelques morceaux pour "Enfermés Dehors", il s'agit de Denis - le Batteur, dit Nini et de Jean-Paul Roy, le bassiste qui ressemble furieusement à James Wood, sauf qu'il joue mieux de la basse.. (mais peut être james Wood viendra tirer quelques coup de feu sur la BO du film, on négocie...)
Le site officiel de Noir Désir : noirdez.com

- Je n'avais pas prévu de jouer le rôle principal dans "Enfermés Dehors" mais je m'y suis résolu pour des raisons triviales de budget (en faisant tout, je casse les prix et c'est autant d'économiser pour le film..) mais c'est trop fatiguant, je le concède. Les acteurs auxquels je pensais, il y en avait quelques-uns dont Edward Norton, que je trouve épatant (son agent avait lu le script et l'avait trouvé très bien mais ce n'est pas allé plus loin..) A l'époque, je devais tourner en Amérique mais ils m'ont rendu fou et au bout d'un an je suis rentré en France pour faire le film avec Canal qui, 3 mois après, a changé de direction et a remis mon projet au placard.. et voilà comment on perd, allègrement, 3 ans.. .On ne m'y reprendra plus..

- La bande annonce sera bientôt en ligne ainsi que le projet de contrat que m'a envoyé Terry Gilliam pour jouer dans le film, on le laissera en Anglais car le traduire serait déjà le trahir... les anglophiles vont se marrer car ce type est fou.

- Oui, j'ai vu "Brothers Grimm" et c'est magnifique... mais j'en parlerai plus longuement la prochaine fois..!

Voilà, espère avoir satisfait votre saine curiosité et à plus.

Albert

© ADCB Films
linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram